Stock épuisé.
RUPTURE TEMPORAIRE
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Contactez-nous

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez informés les premiers de nos nouveautés - Recevez nos offres exclusives

Nos partenaires

 

LA CREATRICE DE C-OUI

LA CREATRICE DE C-OUI

Freedom is life ! Life is liberty.

 

 

A l’origine, 

 

  • Une indéfectible envie de créer  
  •  
  • Un gout de liberté
  •  
  • L’envie de partager son savoir faire et le goût des belles matières. 
  •  
  • La conviction que la beauté est essentielle à notre quotidien et qu’elle rend heureux
  •  
  • Parce que le sac n’est pas un objet comme les autres, qu’il participe à notre intimité, qu’il nous habille, qu’il nous dévoile, qu’il nous camoufle, qu’il nous rend belle et libre, qu’il nous accompagne partout.  Qu’on y cache nos trésors, nos remèdes, nos secrets …
  •  

 

Ainsi nait l’aventure…  C-OUI !

 

 

 

 

 

 

 

Histoire d’une globetrotteuse passionnée 

 

Isabelle DASTROY crée des produits de luxe accessible, pour une femme affranchie des diktats de la mode. 

 

Cette passionnée de mode et d’accessoires, diplômée de l’Institut Français de la Mode, a acquis une solide expérience métier et sourcing au bureau d’achat des Galeries Lafayette avant de se lancer dans la création de maroquinerie.

 

Son attrait pour l’accessoire et les sacs à main est née dans les placards de sa grand-mère, une sacrée coquette.  

Sa passion pour la matière, la nature et l’artisanat est née dans les ateliers de l’entreprise familiale. 

 

Elle propose des collections mode au juste prix, dans le respect de tous les acteurs de la filière

 

Son goût prononcé pour l’artisanat et les savoir-faire traditionnel l’incite à fabriquer de petites séries, réalisées avec soin, dans des ateliers de qualité, respectueux des valeurs humaines et environnementales.

 

Elle sélectionne soigneusement ses matières, qu’elle aime naturelles, elle s’intéresse particulièrement à la créativité sans cesse renouvelée des tanneries italiennes et l’audace des coloris.

 

Ses créations sont simples, généreuses, et de belle facture. Elle les conçoit pour faciliter notre quotidien et pour durer ! 

Cela participe à créer une économie plus durable et raisonnable dans le respect de l’homme et de l’environnement

 

 

Elle aime l’idée qu’on les garde longtemps pour les transmettre à la génération suivante. Elle aime la valeur symbolique que revêt la transmission d’un accessoire entre femme. 

 

Elle puise son inspiration, dans ses voyages et dans son quotidien animé qu’elle partage entre Paris et la Belgique  

 

Passionnée d’histoire, et d’architecture, elle traque les traces de l’histoire, et les ancrages du passé. 

 Elle aime la patine que le temps porte sur nous. 

A la recherche de passerelle entre individus et sociétés, elle croit aux liens, à des relations justes et équitables, entre tous. 

 

Passionnée, d’une énergie débordante et forte de ses convictions, elle crée C-OUI, en 2008. 

 

 

Depuis lors, avec C-OUI, elle vibre au rythme des saisons, poursuivant sa quête de vie et de liberté. 

 

Ici là-bas tout près de moi c oui 

 

 

 

 

 

Mot simple

Petite histoire

 

C OUI, c’est oui !

Un cri du cœur.

Comme un élan pour se jeter à l’eau, enfin, alors qu’on danse d’un pied sur l’autre depuis des lustres… Je me lance… Je me lance pas…

 

Isabelle a dit oui.

Son affaire est dans le sac, c’est évident.

Car ses sacs lui ressemblent.

Ils peuvent, comme elle, être chez eux partout.

Sortir pimpants d’un bel hôtel ou flâner aux puces.

Se poser au bistrot ou s’ouvrir aux autres dans un métro bondé.

Avaler des livres.

Garder des secrets.

 

Ses escarcelles, ses besaces, ses musettes ont Isabelle dans la peau.

Sous leur cuirasse noble, légère et facile à vivre, l’univers de leur créatrice résonne.

 

Ses palettes peuvent capter l’énergie pétillante des dessins de ses enfants, assumer les couleurs primaires et porter la frange.

Ses collections peuvent englober le marché africain du pied de l’immeuble, camaïeux de violines et de verts, tressés comme les cheveux des marchandes.

Ses gammes peuvent rejouer le bleu du ciel sur la Butte, vu par la fenêtre ouverte du quatrième étage.

Puis s’échappant par delà l’horizon, retranscrire les réminiscences de voyages : ocres bruns et sables lumineux.

 

Celle qui acquiert le sac, la bourse, la serviette y posera d’autres empreintes. Le sac se tannera au soleil, se frottera aux réalités de ses voyages, résistera avec sa cuirasse noble aux aléas de la vie…

Jusqu’à se transmettre, comme un trésor, aux générations futures. Et, qui sait, résonner dans le temps, être source d’inspiration ­­voire d’aspirations.

 

À l’image d’Isabelle qui garde précieusement le sac de sa grand-mère, le premier de sa vie, car elle seule sait qu’il contient, au creux de son ventre satiné, le secret originel et unique de C OUI.